Bil Jee, la troisième forme ou l’apprentissage technique du Wing Chun à travers l’attaque

Written stephane by aamtc on 5 mars 2014. Posted in Articles, Mini Blog

Bil Jee (ou Biu Tze ou Bil Shou)

Ce Tao se traduit par « les doigts volants », « pique des doigts » ou encore « les doigts qui  transpercent » pour désigner un coup donné avec l’extrémité des doigts de la main. Cette troisième forme met cette fois l’accent sur l’attaque, sur l’art de la frappe avec les armes du corps (main, coude, jambe), et la grande variété de la précision des touches dans les arts martiaux chinois, les « piques des doigts » n’étant finalement qu’une des nombreuses facettes de cette très grande richesse des frappes développées dans le Wushu. Au delà de l’apprentissage de cette troisième forme, Bil Jee renvoit indirectement à l’étude très complexe des Dian-xue (Tien-hsueh) ou Dim-mak en cantonais.

Les arts martiaux traditionnels chinois accordent une importance capitale à l’étude de la médecine, car de cette connaissance découle directement l’efficacité des Dian Xue. Nous touchons là à ce qui reste de l’une des facettes les plus mystérieuses du Kung Fu qui se trouve en relation étroite avec la science millénaire de l’acupuncture et de la médecine chinoise. Car avec la bonne frappe, il est effectivement possible d’affecter un organe précis et la santé de l’individu. A un premier stade, la technique du Dian Xue a pour but de perturber la circulation du sang, ou le flux respiratoire, par des attaques précises sur certains points anatomiques de l’adversaire. S’il est pratiquement à la portée de tous d’agir sur un muscle de sorte à provoquer une tétanisation plus ou moins longue, le deuxième stade du Dian Xue est beaucoup plus complexe. Il consiste à perturber l’énergie vitale, le Qi (Chi) qui circule d’un organe à un autre par l’intermédiaire des « méridiens ». Ces techniques qui consistent à viser les vaisseaux/méridiens et les points vitaux s’appellent Dian Xue (Dim Mak en cantonais) qui se traduit par « frappe des points ».

Le Wing Chun a développé ses propres techniques de « frappe des points »

Bil Jee, la troisième forme du wing chun kung fu, celle de l’attaque, en est précisément l’étude. Là aussi la forme est construite en 2 parties :

– La première partie insiste sur les attaques en « pique des doigts » et avec les coudes.

– La seconde partie est composée de 5 enchainements combinant déplacements, travail multidirectionnel, « frappe des points » avec les mains et les pieds.

Pour comprendre Bil Jee, il convient de développer les différentes manières d’utiliser main et pied en tant qu’arme naturelle, d’améliorer son Qi (Chi), d’étudier les méridiens et les 108 points vitaux recensés. 72 de ces points, touchés dans des conditions précises, entraînent des troubles importants, les 36 autres pouvant dans certains cas entraîner la syncope ou la mort. Selon la technique et la force employées, les effets du Dian Xue peuvent être immédiats ou diffusés, localisés ou généralisés, passagers ou persistants. L’art traditionnel enseignait donc aussi bien comment soigner que détruire, les deux facettes d’une même science qui consiste à agir sur l’équilibre du corps. Un maître pouvait donc soulager bien des maux. Mais en combat, cette connaissance le rendait particulièrement efficace, surtout si ses armes naturelles ont été endurcies et que le Qi accumulé est brutalement libéré à l’impact (Fajing). Cette étude du combat est donc sans fin pour celui qui s’intéresse vraiment aux arts martiaux chinois. Bil Jee n’est pas la dernière forme d’un style, seulement le commencement d’une longue étude et pratique d’un art très ancien, riche et complexe.

Commentaires (1)

  • 8 juin 2016 à 7 h 20 min |

    C’est la derniere phase, elle traite de tout ce qui concerne les attaques aux points vitaux, c’est a dire les frappes, les coups, en rapport avec la cible. Cette derniere etape demande une bonne maitrise des deux autres, a savoir un minimum de cinq annees d’etude. Bil Jee est par excellence la forme reservee aux eleves avances. Elle combine differentes formes de coups de pieds mais aussi des techniques d attaques avec les doigts ou les coudes.

Laisser un commentaire

*

Vidéos

Infos

Cours de Wing Chun Kung Fu tous les jours. Cours de Self Défense, Chin-na, Taichi Chuan, Chikung, Silat, Combat au sol, Armes.

Cours adultes, ados, enfants et baby. Faites un cours d'essai gratuit.

Inscription possible tout au long de l'année, de date anniversaire à date anniversaire. Plannings et tarifs disponibles sur notre site. INSCRIPTION

contact-us-left

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter afin de recevoir les dernières infos, l'actualité, les stages et les événements au sein de l'académie.

Citation du jour :

L'archer est un modèle pour le sage, quand il a manqué le centre de la cible, il s'en prend à lui-même

Voir plus