Chi Sao (« Mains collantes »)

Les Chi Sao ou « mains collantes » sont une des grandes spécificités du style Wing Chun. Les deux partenaires établissent le contact au niveau de leurs poignets et avant-bras, et restent ainsi collés quels que soient leurs mouvements ou leurs déplacements, dans une rotation et un flux d’énergie continue. Ils développent la sensibilité et permettent de détecter les intentions et les attaques de l’adversaire.


Ainsi, par la simple sensation tactile, on peut mieux détecter les forces cinétiques mises en jeu dans un mouvement d’attaque ou de défense. Cela permet de réagir avec rapidité et souplesse face aux attaques de l’adversaire et de le prendre de vitesse sans qu’il ne se doute de rien. Les mouvements spécifiques du Chi Sao créent un mouvement plus subtil interne en soi et entre des deux partenaires (circulation et échange énergétique qui amènent à un niveau de dextérité martiale supérieur).

Le développement de l’énergie interne à des fins martiales et de santé a lieu principalement lors de l’éxécution de la 1èrepartie de la forme Siu Nim Tao (shil lim tao). Il existe de nombreux exercices de Wing Chun Chi Kung « doux » ou « durs » qui permettent de développer la circulation du Chi (qi) à travers la petite et la grande circulation céleste.

Le travail des flots constants (flux ininterrompus de mouvements permettent entre autre de faire le pont entre le Chi Sao et certaines applications martiales) est une fantastique méthode de compréhension et d’apprentissage du Wing Chun kung fu et des arts martiaux chinois. Bruce Lee en avait fait le coeur de sa méthode d’entrainement : « j’ai considéré le Chi Sao comme un entraînement psycho-physique, canalisant ce que j’apelle un flot d’énergie constant »..